Melbourne la merveilleuse: Festivals divers, troisième épisode

Bienvenue dans le sixième post d’une série consacrée aux événements se déroulant au moins partiellement à Melbourne, capitale sportive et culturelle du pays. Cette fois, nous parlerons une fois encore de divers festivals se déroulant en ville.

Blason de la ville de Melbourne

N.B: Vu que je parlerai de multiples événements, voilà un blason de la ville plutôt que le logo de l’événement 😛

Anzac Day

Shrine of Rememberance à Melbourne
Anzac Day…ou les célébrations en l’honneur des participants de la désastreuse, militairement parlant, campagne de Gallipoli. Lest we forget, indeed… Les célébrations de l’Anzac Day comportent un service commémoratif se déroulant à l’aube du 25 avril et une marche avec les vétérans. Il est de tradition ce jour que d’acheter des coquelicots en l’honneur des défunts. Comme par example cette installation sur Federation Square, née de la volonté d’une habitante de Melbourne d’honorer son père:
Coquelicots de l'Anzac Day à Federation Square

Melbourne Comedy Festival

Logo du Melbourne Comedy Festival
Le Melbourne International Comedy Festival est un festival d’humour se déroulant tous les jours sauf le lundi sur environ 4 semaines à cheval entre mars et avril. Il y a des spectacles divers, la plupart payant mais certains — ceux se déroulant à Federation Square et City Hall Square — gratuits. Tels que, par exemple, le spectacle de danse suivant:
Laugh out au Melbourne Comedy Festival

Conquest

Logo Conquest
Conquest est un festival de jeux ayant lieu le week-end de Pâques à la Melbourne High School…au même endroit que l’Arcanacon que j’y pense. Il s’agit en fait du pendant automnal de l’Arcanacon, donc avec la même orientation wargames et jeux de rôles, et les mêmes possibilités de tests 😄

The Light in Winter

Logo de The light in Winter
The Light in Winter est un festival consacré à la lumière et aux installations usant de lumière. Il dure 3 semaines, du 1er juin au solstice d’été et est caractérisé par de multiples exhibitions tout autour de Federation Square. Telle que celle-ci, une installation à base de lasers dans Fed Square proprement dit:
Molecule of Light
Ou celle-ci, une installation dans les murs en verre de l’Atrium qui montre de magnifiques fausses fleurs:
Luminous Intervention

Advertisements

Voyage à Melbourne: un tour au musée

Bienvenue dans la troisième partie de cette série de posts sur Melbourne! Je continuerai ma visite avec divers musées répartis dans toute la ville.
Blason de la ville de Melbourne

Shot Tower Museum

Shot Tower, vue interne
Ce musée sis dans la Shot Tower éponyme, sous le dôme de verre de Melbourne Central est consacré à l’histoire de la ville, principalement aux débuts d’icelle. Hélas, les informations du musée changent assez vite de focus et passent d’une vue globale de l’évolution de la ville à une vue plus restreinte de l’évolution de l’industrie des plombs dans le Victoria et de la gare de Melbourne Central à partir de circa 1910 et la fédération de l’Australie. Mais je suppose que garder le focus initial aurait nécessité de transformer en galeries plus d’un niveau de la tour.
Shot Tower Museum, travées

National Gallery of Victoria

National Gallery of Victoria (Southbank)
Sise dans Southbank (ci-dessus) et à Federation Square,
National Gallery of Victoria (Fed Square)
ce musée d’art de l’État de Victoria — le plus vieux de son genre en Australie — dispose d’une solide collection d’œuvres de l’époque de la colonisation de l’État, que ce soit à Federation Square,

ou à Southbank dans ses collections permanentes.

Les collections temporaires, par contre, ont plus l’air de favoriser l’art comptemporain à Southbank

et le design à Federation Square.

Immigration Museum

Immigration Museum
Le Musée de l’Immigration, sis dans l’ancien bâtiment des Douanes, traite comme on pourrait s’en douter de l’histoire de l’immigration en Australie. Assez instructif, avec des parties sur les méandres de la politique d’immigration australienne («White powa!» marche moins bien quand tes bassins de migrants sont les archipels océaniens et l’Asie…), des expositions sur divers sujets tels que les raisons de migrer,

et les conditions un poil à l’arrache de l’arrivée des premiers migrants européens.

Melbourne la merveilleuse: Coupe du monde de cricket 2015

Bienvenue dans le cinquième post d’une série consacrée aux événements se déroulant au moins partiellement à Melbourne, capitale sportive et culturelle du pays. Continuons avec ce qui est probablement l'événement sportif le plus attendu localement cet été: du cricket!

Logo de la coupe du monde de cricket 2015

Généralités

La coupe du monde de cricket a lieu tous les quatre ans depuis 1975. Sa première édition s'est déroulée en Angleterre, qui a le douteux honneur d'être la seule équipe finaliste à n'avoir jamais gagné et les recordmen de finales perdues (3 finales). Cette année, comme en 1992, la coupe du monde est organisée par l’Australie et la Nouvelle-Zélande et la finale, cérémonie d’ouverture et match d'ouverture — Australie-Angleterre — se déroulent à Melbourne, au MCG. Les 10 membres de plein droit de l’ICC — Afrique du Sud, Angleterre, Australie, Bangladesh, Inde, Indes occidentales, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Sri Lanka et Zimbabwe — sont qualifiés d’office et les 4 places restantes — Afghanistan, Écosse, Émirats Arabes Unis et Irlande — ont été attribuées à l'issue du Tournoi de qualification pour la Coupe du monde. Le format est deux poules de 7 dans lesquelles les 4 premiers sont qualifiés pour les quarts de finale. S'ils se qualifient, les 2 hôtes sont d'ailleurs assurés de jouer à domicile (hors les matchs entre eux qui sont joués en Nouvelle-Zélande…et la finale en Australie).

Melbourne dans la coupe du monde

Fan zone à Melbourne

Melbourne héberge, outre le match et la cérémonie d'ouverture, deux autres matchs de phase de poules, un quart de finale et, comme indiqué ci-dessus, la finale. La ville de Melbourne installe également une fan zone avec écrans géants, scène et bar sur les rives de la Yarra les jours de match au MCG.

Melbourne Cricket Ground

MCG vu du ciel

Le Melbourne Cricket Ground — également appelé “The G” par les locaux — est le grand stade de cricket de la ville, pièce centrale des JO de 56. D'une capacité de plus de 80000 places, il est situé dans le quartier des installations sportives de la ville au sud de Federation Square et héberge entre autres un match par tour et la grande finale de la saison d'AFL, les matchs à domicile des Melbourne Stars — une des deux équipes de la ville en Twenty20 cricket — et le Test match de cricket du Boxing Day.

Melbourne la merveilleuse: Festivals divers, deuxième épisode

Bienvenue dans le quatrième post d’une série consacrée aux événements se déroulant au moins partiellement à Melbourne, capitale sportive et culturelle du pays. Cette fois, nous parlerons encore une fois de divers festivals se déroulant en ville.

Blason de la ville de Melbourne

N.B: Vu que je parlerai de multiples événements, voilà un blason de la ville plutôt que le logo de l’événement 😛

Pause

Logo du Pause fest

Pause est un festival des arts digitaux se déroulant début février dans le centre de Melbourne, principalement autour de Federation Square. On y trouve de nombreuses choses allant de la conférence sur le crowdsourcing à l’atelier Blender mais beaucoup des plus intéressantes choses sont hélas payantes! Sinon, tous les soirs des démonstrations à caractère plus ou moins artistique sont faites, dont par exemple celle-ci:

Démo de Lifx

Arcanacon

L’arcanacon est un festival de jeux ayant lieu le dernier week-end de janvier au sud de Melbourne. Il est très axé wargames et jeux de rôles mais on y trouve aussi quelques jeux de plateaux (Robo rally…) et des stands de magasins où on peut faire des tests 😄

French Fête

Logo French Fête

La French Fête est…une kermesse sous stéroïdes organisée à l’école primaire de Camberwell, comme il sied à son statut d’école bilingue. Parce que en plus des traditionnels stands de nourriture, il y a de la musique (avec de franchement bons groupes en plus):

Groupe de musique sur la scène de la French Fête

des jeux plutôt…inhabituels pour une kermesse:

Jeux à la French Fête

et une loterie avec des prix qui envoient du poney: Renault, qui en temps que sponsor de la mort, offre une Mégane RS!

Renault et ses prix

Midsumma

Logo de Midsumma

Midsumma est un festival d’art se déroulant de la mi-janvier à début février dans le sud de Melbourne. Il y a de nombreux événements répartis dans tout le sud et des pubs dans tous les trams, mais…ils sont quasiment tous payants!

Melbourne la merveilleuse: Festivals divers

Bienvenue dans le troisième post d’une série consacrée aux événements se déroulant au moins partiellement à Melbourne, capitale sportive et culturelle du pays. Cette fois, nous parlerons de divers festivals se déroulant en ville.

Blason de la ville de Melbourne

N.B: Vu que je parlerai de multiples événements, voilà un blason de la ville plutôt que le logo de l’événement 😛

Summersalt

Logo du festival Summersalt

Un festival d’art en plein air durant de la fin janvier à la fin février, il a lieu dans le quartier des arts à Southbank. Il y a de nombreuses œuvres d’art exposées un peu partout dans le quartier des arts, quelques expos et concerts payants et…une appli du festival: Sour times!

Image de Simon la mouette

Sour times est une appli où tu reçois un appel d’un parmi trois personnages: Brenda, Järrréd ou Simon la mouette (ci-dessus). Tu dois ensuite les aider à se remémorer leur soirée…mouvementée. Cette aventure dans Southbank se termine au Proving Grounds, une friche artistique sise non loin du Princes’ Bridge.

White Night

Logo de White Night Melbourne

White night est un festival inspiré des Nuit blanches parisiennes se déroulant fin février. Il voit une très importante affluence, surtout vers Federation Square:

Foule sur Swanston Street pour White night

et des activités un peu partout, notamment des concerts de piano à Melbourne central:

White night à la Shot tower

des concerts de son et lumière à Federation Square:

Son & lumière à Fed Square

et des spectacles de danse sur la Yarra, entre autres (y avait aussi des concerts de musique indienne près du MCG).

Danse sur la Yarra

Un point à noter est que beaucoup de musées, lieux publics et commerces sont ouverts toute la nuit. Dont, par exemple, la cathédrale St-Paul (d’ailleurs, j’apprécie chez les Anglicans leur plus grande variété dans le nom des églises: toutes les églises n’ont pas besoin de s’appeler Notre-Dame 😄):

St-Paul de nuit

Avec pendant une bonne partie de la nuit un concert d’orgue…qu’est-ce que je peux aimer l’orgue…

Orgue de St-Paul la nuit

Moomba

Logo du Moomba festival 2015

Le Moomba Festival est une fête foraine se déroulant à Melbourne lors du week-end de la Fête du travail — célébrée dans l’État de Victoria le second lundi de Mars — et qui a lieu sur les bords de la Yarra depuis 60 ans. C’est un événement qui a chaque année une appréciable participation (même si moins nombreuse…ou plutôt mieux répartie dans le temps que, e.g. White Night) et où figure, comme dans toute fête foraine qui se respecte, des stands de jeux:

Moomba festival vu des allées

mais également des événements nautiques:

Compétition de jetski sur la Yarra

des concerts:

Musique au Moomba festival

et comme point d’orgue de la manifestation, une parade.

Moomba parade

Il faut d’ailleurs noter que chaque jour le festival est ouvert jusque tard dans la nuit (circa 23h) et qu’il y a des feux d’artifices tous les soirs.

La Yarra une nuit de Moomba

Food and Wine festival

Logo du Food & Wine Festival

Le Food & Wine Festival est un festival gastronomique allant de la fin février à la mi-mars. On y trouve de nombreux stands gastronomiques avec des produits tant locaux (bières, vins, fruits, légumes, nourritures diverses et variées) que d’ailleurs (chocolats…). En fil rouge cette année est une boulangerie en plein air qui invite des boulangers du monde entier à servir de boulanger de service un jour ou deux pendant tout le festival (dont, oui, des français: Éric Kayser était de service les 10 et 11 mars)

Boulangerie du Melbourne Food & Wine Festival

Et à bientôt pour le post suivant de la série, sur encore d’autres festivals!

Melbourne la merveilleuse: Open d’Australie

Bienvenue dans le second post d’une série consacrée aux événements se déroulant au moins partiellement à Melbourne, capitale sportive et culturelle du pays. Continuons avec ce qui est probablement l’événement sportif le plus connu se déroulant à Melbourne, du tennis! Logo de l'Open d'Australie

Généralités

L’Open d’Australie est le plus récent des tournois du Grand Chelem (crée en 1905) et également celui dont l’histoire est la plus mouvementée. En effet, il fut souvent boudé par les meilleurs joueurs mondiaux jusque dans les années 80 en raison de son éloignement (surtout dans la première moitié du XXème siècle lorsque l’aviation n’en était encore qu’à ses débuts), des faibles prix offerts comparés aux autres tournois du Grand Chelem, de son organisation tournant entre les divers États australiens jusque dans les années 70 — car si Sydney ou Melbourne sont accessibles relativement aisément pas trop longtemps après les débuts de l’aviation, cela n’aide guère si le tournoi se tient à Adélaïde ou Perth — et de sa date (de la mi à la fin décembre jusqu’au milieu des années 80). En revanche le tournoi est considéré comme un tournoi du Grand Chelem à part entière depuis le milieu des années 80. Il s’agit, à l’image de l’US Open, d’un tournoi sur dur mais avec une surface plus lente que celui-ci et de très reconnaissables courts de couleur bleue. Il est d’ailleurs intéressant de noter que les deux tournois du Grand Chelem sur dur étaient originellement tous deux sur gazon.

Melbourne Park

Vue aérienne du complexe de Melbourne Park
Le complexe de Melbourne Park fut érigé à la fin des années 80 pour héberger l’Open d’Australie. En effet, suite à la sédentarisation de l’Open d’Australie à Melbourne au milieu des années 70, le tournoi avait lieu au Kooyong Stadium, mais suite aux pressions de l’ITF, le complexe de Melbourne Park fut construit non loin du centre-ville, entre le MCG et l’Olympic Park. Parlons maintenant des courts, en commençant par les courts extérieurs.

Show courts & courts extérieurs

Show court n°2
Une vingtaine de courts extérieurs sont répartis dans tous le complexe. Contrairement aux 3 courts principaux, ils n’ont pas de toits et tendent à n’héberger que les tournois de jeunes et pour handicapés à partir des quarts de finale. Par contre, ils voient beaucoup d’activité lors des premiers jours du tournoi et sont le lieu principal des qualifications se déroulant la semaine précédant le tournoi, l’accès desquelles est gratuit.

Melbourne Park Multi-Purpose Venue

Hisense Arena
Le seul des courts de Melbourne Park à être connu également, si pas principalement, par son nom sponsorisé de Hisense Arena, ce court à toit rétractable est plutôt isolé du reste du complexe. Il dispose également d’une piste de cyclisme en salle — couverte par les gradins lorsque l’arène est en configuration court — et héberge les match à domicile des équipes de basketball — Melbourne United — et de netball — Melbourne Vixens — de la ville.

Margaret Court Arena

MCA
Le troisième en capacité des courts de Melbourne Park, ce court à toit rétractable a subi d’importants travaux (mise en intérieur, addition dudit toit rétractable) peu avant l’Open d’Australie 2015 et est nommé en l’honneur de l’ancienne joueuse de tennis australienne Margaret Court. Il s’agit d’ailleurs de l’ancien Show Court n°1, ce pourquoi il n’y a actuellement pas de court n°1. Adjacent à la Rod Laver Arena, il hébergera à partir de la saison à venir tous les matchs à domicile des Melbourne Vixens et une partie de ceux de Melbourne United.

Rod Laver Arena

Rod Laver Arena
Le court principal de Melbourne Park, anciennement appelé simplement le Central Court, il a été renommé en l’honneur de l’ancien joueur australien Rod Laver. Il héberge notamment les finales des événements principaux de l’Open d’Australie, divers concerts tout au long de l’année et est l’ancienne demeure des clubs de basket-ball de la ville.

Melbourne la merveilleuse: Coupe d’Asie des nations de football

Bienvenue dans le premier post d’une série consacrée aux événements se déroulant au moins partiellement à Melbourne, capitale sportive et culturelle du pays. Commençons avec une compétition du sport-roi, le football!

Logo de la Coupe d'asie des nations 2015

Généralités

L’Asian Cup est la deuxième plus ancienne compétition continentale, après la Copa América, avec sa première édition en 1956 à Hong Kong. Oui, pour les chauvins qui me suivent chez eux, ça veut dire que la compétition asiatique a séniorité sur l’européenne. Et on peut même pas dire que notre tournoi ait séniorité sur celui des Africains: la première CAN était en 1957 au Soudan, le premier Euro en 1960 en France. Elle est organisée tous les quatre ans sous l’égide de l’AFC, originellement la même année que les Jeux Olympiques d’été, elle a été décalée à l’année suivant la Coupe du monde de football à partir de l’édition 2007 (qui devait originellement se tenir en 2008). L’édition qui nous intéresse aujourd’hui est l’édition 2015, organisée par l’Australie. Ce sera d’ailleurs leur troisième Asian Cup depuis leur transfert de l’OFC à l’AFC. Pour cette édition il y avait 3 qualifiés d’office — Australie (hôte et second de l’édition 2011), Corée du Sud (troisième de l’édition 2011) et Japon (tenant du titre) —, 2 qualifiés via les AFC Challenge Cup — Corée du Nord (2012) et Palestine (2014) — et 11 qualifiés par la phase de qualifications. La compétition se déroule du 9 au 31 janvier avec match d’ouverture à Melbourne au Melbourne Rectangular Stadium (Australie-Koweït, victoire des Socceroos 4-1) et finale à Sydney au Stadium Australia.

Melbourne dans l’Asian Cup

Tente de l'Asian Cup à Melbourne

Melbourne héberge, outre le match et la cérémonie d’ouverture, cinq autres matchs de phase de poules, un quart de finale et les camps de base de trois équipes: l’Australie, la Jordanie et l’Ouzbékistan. Melbourne est aussi un des deux sites pour lesquels des tickets Club Asia, c’est-à-dire des ensembles tickets premium + repas + bar sont disponibles, l’autre site étant Sydney.

Melbourne Rectangular Stadium

Melbourne Rectangular Stadium vu de l'extèrieur

Le Melbourne Rectangular Stadium — également appelé AAMI Park pour des raisons de sponsoring — est le stade de football et rugby de la ville construit histoire d’avoir un stade rectangulaire en ville en complément de l’Olympic Park, un stade d’athlétisme. Situé dans le quartier des installations sportives de la ville au sud de Federation Square, il héberge entre autres l’équipe de Super Rugby de la ville — Melbourne Rebels —, celle de rugby à XI — Melbourne Storm — et les deux clubs de A-League — Melbourne City et Melbourne Victory.
Pour cette coupe d’Asie il a hébergé les matchs joués à Melbourne dont le baroud d’honneur de l’équipe palestinienne et un quart de finale plutôt tendu où les Coréens du Sud n’ont battu les Ouzbeks que dans le temps additionnel.